Blog

“Un smartphone a été utilisé pour détecter automatiquement les parasites qui frétillent dans les échantillons de sang “, rapporte la BBC News. On espère que le dispositif personnalisé puisse contribuer dans des programmes visant à se débarrasser des parasites, dans certaines parties de l’Afrique.

Dans certaines régions d’Afrique, deux maladies parasitaires – la cécité des rivières et l’éléphantiasis – sont un problème de santé majeur qui touche des millions de personnes. Ces deux maladies peuvent être traitées avec un médicament appelé ivermectine.

Des scientifiques taïwanais ont déclaré que les individus atteints par le virus de déficience immunitaire du (VIH) ou les consommateurs de drogues par injection ont plus de risques d’être infectés par le virus de l’hépatite D (VHD) dans ce pays. L’étude publiée dans Hepatology, un magazine de l’American Association for Study of Liver Diseases (association américaine pour l’étude des maladies du foie), indique que des stratégies efficaces doivent être mises en place pour contenir une éventuelle épidémie du virus de l’hépatite D dans ces populations à hauts risques.

Après avoir analysé les génotypes de plus de 150 000 individus, les chercheurs ont découvert des mutations dans le gène SLC30A8 qui réduisent les risques de diabète de type 2 de 65 %.

Aux États-Unis, près de 26 millions d’enfants et d’adultes sont atteints de diabète et 79 millions de prédiabète. À ce jour, les chercheurs ont identifié des mutations rares dans un gène qui pourraient prévenir le diabète de type 2 (la forme la plus commune de la maladie) même chez des personnes présentant des facteurs de risque pour la maladie.